Brique rouge homogène

Présentation

Baigné depuis mon plus jeune âge dans l'entreprise familiale, une société de construction spécialisée dans la rénovation d'anciens bâtiments, je fis le constat que nos clients ainsi que les candidats à la rénovation devaient trancher, lors de la rénovation d'une habitation existante, entre:

  • Un matériau détaché (crépis, bardage,...). Cette coupure entre l'ancien et le nouveau ne se fait pas toujours avec succès.
  • Une brique "moulée main" proposée par les briqueteries industrielles.

Le rendu de cette brique sera différent de l'ancienne brique et, par l'ajout de minéraux afin de colorer le produit, vieillira plus mal (décoloration du pignon battu par la pluie, par exemple).

Une brique de récupération. Cette solution est la plus onéreuse et présente le risque de réemployer des briques mal cuites.

Me vint alors l'idée de créer une briqueterie dont le fonctionnement reposerait sur la tradition des anciennes briqueteries de village. Il m'a fallu un an pour retrouver des traces littéraires desdits fonctionnements, un an pour rencontrer d'anciens briquetiers ayant connu la fin de cette époque. Par le biais d'un de ces anciens, je fis la connaissance d'un Néerlandophone qui venait de prendre sa pension alors qu'il était un des derniers à fabriquer des briques de campagne. Je fis l'acquisition de son matériel, datant de 1954.

Durant mes voyages et rencontres pour apprendre et comprendre le métier si particulier de briquetier, je fis la connaissance d'une famille de Membruggen (Tongres) qui détient une briqueterie où la production est semi-industrialisée mais où la manutention et la cuisson sont restées fidèles aux traditions d'antan.

C'est la combinaison de ces paramètres qui m'amène aujourd'hui à parvenir à fabriquer des briques identiques aux anciennes briques de campagne. Le produit que je propose offre une synergie entre l'habitation existante et l'extension pour un coût moins élevé que les briques de réemploi.

Quant aux nouvelles constructions, la brique que je propose peut être maçonnée traditionnellement ou avec un fin joint non rejointoyé, ce qui donne une touche contemporaine unique.

Je ne reconstitue pas d'anciennes briques. J'en fabrique de nouvelles qui, elles aussi, auront une histoire à raconter.

Reportage journal télévisé